Le Vintage Orchestra
Suivez-nous

Search

A propos

Créé à l’initiative d’un groupe de musiciens désireux d’approfondir le travail au sein d’un grand ensemble de jazz, le Vintage Orchestra a très rapidement été identifié comme la meilleure phalange en son genre sur la scène française.

Cette réussite repose à la fois sur les qualités individuelles des membres de l’orchestre, tous membres très actifs de la scène actuelle du jazz et considérés comme des références à leur poste, et sur l’état d’esprit qui les unit, dans la poursuite d’un but commun et sans cesse remis sur le métier : l’équilibre d’une grande formation au sein de laquelle les compétences multiples doivent trouver leur place et s’épanouir. Chaque membre de l’orchestre est au service du collectif et de la musique ; de la qualité du travail de chacun dépend celle du travail des autres, ainsi que le résultat final.

La force du Vintage Orchestra repose sur cet axiome incompressible d’exigence et de cohésion, que la partition abordée soit du domaine de la création ou du répertoire.

Les solistes de l’orchestre, souvent directeurs musicaux de leurs propres projets, trouvent en la section rythmique très souple et réactive l’écrin idéal pour leurs improvisations et l’expression de leurs personnalités très différentes. Il n’est pas ici question d’orthodoxie stylistique malgré l’évidence d’une culture partagée, celle d’un jazz multiple et polychrome, tourné par tradition vers la recherche et la modernité ; un concert est une suite de décisions prises en interaction. L’unicité de chaque performance est ainsi garantie, pour le plaisir du public qui voit sous ses yeux se faire le processus d’évolution de la musique en temps réel.

Presse

« Tribute to Thad Jones »

Après la sortie remarquée de leur 3ème disque en 2017, le Vintage Orchestra continue de faire revivre la musique de Thad Jones sous la direction du saxophoniste Dominique Mandin.

Les musiciens qui le composent sont tous des acteurs de premier plan de la scène jazz actuelle, dirigeant leurs propres projets ou collaborant à de nombreux concerts en tant que sidemen au plus haut niveau.

Vincent Bessières, Jazzman

« Ils ont la passion des big bands modernes. Le culte des arrangeurs, le goût des partitions échafaudées, le souci de la perfection, le sens des solos. Et le plaisir, évidemment, principal moteur de leur désir collectif de faire exister un orchestre […]. Depuis trois ans, le Vintage Orchestra existe d’abord par la motivation de ses membres. Certains sont déjà des références en matière de pupitre ; d’autres se sont révélés redoutables improvisateurs en club. Ensemble, ils forment un ensemble d’une rare qualité. Consacré à Thad Jones, leur premier album est, outre une déclaration d’amour à l’une des grandes plumes des années 60, une démonstration de savoir-faire, un bel exemple de leurs capacités. » Vincent Bessières, Jazzman.

Claude Carrière

« C’est une riche idée que de redonner vie à quelques-unes des plus belles partitions écrites par Thad Jones pour ce qui fut le plus beau big band de son temps, « The Jazz Orchestra », que le trompettiste co-dirigea de 1966 à 1979 avec le grand batteur Mel Lewis. On s’aperçoit en effet, mais on pouvait s’en douter, que les arrangements et compositions de Thad, bourrés d’originalité et truffés de trouvailles merveilleuses, semblent imperméables aux ravages du temps qui passe et sonnent aujourd’hui, à travers l’interprétation enthousiaste et pertinente des jeunes musiciens du Vintage Orchestra, comme si elles dataient d’hier soir ou de demain matin… »

Claude Carrière

Sylvain Siclier, Le Monde

« Thad Jones est le héros de Thad par ce Vintage Orchestra affûté, qui compte dans ses rangs des solistes qui ont par ailleurs réussi leurs propres projets en leaders (le trompettiste Fabien Mary, par exemple).Tout l’art du Vintage Orchestra étant d’équilibrer le suivi des partitions originales et son propre vécu. Et tout l’art de la formation étant d’y réussir magistralement. […] Quand les bacs des derniers disquaires débordent de « projets compositionnels personnels » mal fagotés, des enregistrements comme Thad s’imposent d’eux-mêmes sans restriction. »

Sylvain Siclier, Le Monde.

Patrick Pommier, Jazz Magazine

« L’orchestre est à la hauteur: solistes et sections nous offrent une interprétation nerveuse, précise et imaginative. Une réussite, dans le genre. »

Patrick Pommier, Jazz Magazine.

Alain Tercinet, Jazzman

«Qu’ait été choisie la musique de Thad Jones comme sujet d’un album relève d’une initiative dont on ne saurait trop se féliciter ; et féliciter les artisans d’une entreprise un peu folle, Dominique Mandin et le Vintage Orchestra. […] Les arrangements de Thad Jones sont servis là de fort belle façon -sans l’être à l’identique, bien sûr- avec d’impeccables solistes. »

Alain Tercinet, Jazzman